“Je voulais raconter mes histoires, j’espère que d’autres chambres d’hôtes m’imiteront”

Chantal Fabrega fait partie de la communauté des propriétaires de Toprural. Cela fait 9 ans qu’elle accueille les voyageurs, à la fois en gîte et en chambre d’hôtes. Mais en plus d’être propriétaire, Chantal est écrivain. En tout cas, elle vient de publier un livre, Allô ! Chambres d’autres ?, dans lequel elle raconte quelques-unes des meilleures anecdotes qu’elle a eu l’occasion de vivre dans l’Aude. “Écrire ? C’est un métier facile !”, nous glisse-t-elle. Toprural a décidé de l’interviewer pour mieux connaître cette belle histoire.

Livre 'Allô ! Chambres d'autres ?

Toprural. Comment vous est venue l’idée d’écrire ce livre ?

Chantal Fabrega. J’ai toujours aimé écrire. J’avais suivi des ateliers d’écriture quand je vivais dans le Nord -car je suis ch’ti-. Alors je me suis mise à écrire les histoires de mes chambres d’hôtes. Je voulais raconter mes petites histoires. Vous savez, cela fait 9 ans que j’accueille des voyageurs. C’est une longue histoire d’amour et d’amitié. J’ai écrit, je l’ai montré à ma sœur qui a corrigé, a fait la mise en page et s’est occupée des photos.

Tr. Alors, qu’est-ce-que vous racontez dans ce livre ?

C. F. Vous voulez que je vous raconte une histoire ?

Tr. Avec plaisir !

C. F. Un jour j’ai vu arriver un évêque, accompagné du curé du village et d’un chauffeur. L’évêque avait aterri à l’aéroport de Carcassonne. Ils ont dormi chez moi et, le matin suivant, ils voulaient absolument célébrer la messe dans leur chambre ! Je leur ai dit ‘Pas question ! On a une église au village !’.  J’ai prévenu les grenouilles de bénitier et ils ont célébré la messe à l’église. Et puis ils sont partis. Alors je me suis rendu compte qu’ils étaient partis sans payer ! Heureusement, une semaine après j’ai reçu un gentil courrier. Ils me racontaient qu’ils étaient désolés, que chacun avait pensé que l’autre s’était occupé du règlement !

Tr. Et vous avez beaucoup d’anecdotes de ce genre ?

C. F. De quoi remplir une bonne centaine de pages. Ce sont des petites histoires… Il y a de l’humour, du ressenti, des choses moins drôles aussi…

ChantalblogTr. Nous avons vu que vous vendez votre livre sur un site d’édition à la demande, sur Internet.

C. F. Oui, c’est un système très facile. J’ai reçu les premiers exemplaires le 24 décembre. Alors au moment de la bûche, j’ai dit à ma famille : “Maintenant, on passe aux choses sérieuses !”. J’ai sorti mon livre et un stylo, et j’ai commencé à le leur dédicacer. Et puis j’ai eu aussi quelques retombées. Des articles dans la presse. Je l’ai placé à l’épicerie et au bar tabac du village. Enfin, j’irai à Narbonne pour proposer aux librairies de le vendre. J’en ai déjà vendu une centaine.

Tr. Et maintenant, quels projets avez-vous ? Un deuxième tome ?

C. F. L’objectif c’était de partager mes histoires. J’espère surtout que d’autres chambres d’hôtes suivront.

Pour plus d’informations ou pour acheter le livre de Chantal Fabrega, rendez vous sur le site de son éditeur : TheBookEdition.com.

2 thoughts on ““Je voulais raconter mes histoires, j’espère que d’autres chambres d’hôtes m’imiteront”

  1. chantal

    Merci Mathieu, Steve …
    je suis très émue d’être ‘la vedette’ de cette page du blog Top Rural
    j’ajouterai que l’éditeur est :
    thebookedition.com –
    rubrique : Tourisme et voyages
    A vous, tous les propriétaires , je souhaite de belles histoires d’Amitié avec tous vos Hôtes
    l’Amitié est l’un des plus beaux Cadeaux de la Vie
    et notre Vie est un chemin de rencontres …
    Chantal

    Reply
  2. Toprural

    Merci à vous, Chantal, de nous avoir accordé un peu de votre temps et beaucoup de vos belles histoires.

    Je viens d’ajouter le nom de l’éditeur, mais de toute façon le lien que nous avons publié amène directement vers la page de votre livre.

    Amitiés,

    Mathieu.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *