Tag Archives: Vélo

À vélo… sur les chemins de fer

Originale, ludique, mêlant détente et sport, le vélo-rail est une activité parfaite pour une escapade en famille cet été. La mise en valeur d’anciennes lignes de chemin de fer aujourd’hui abandonnées permet de découvrir de magnifiques paysages depuis des points de vue souvent inaccessibles autrement et d’admirer un important patrimoine d’ouvrages d’art ferroviaires.

De nombreux vélos-rail parcourent la France. En voici 5 avec à chaque fois, les gîtes et chambres d’hôtes pour vous loger après votre périple sur ces voies ferrées particulières.

Rando-rail de Lumbres (Pas-de-Calais)
Vous aurez le choix entre 2 itinéraires de 9 km le long desquels vous pourrez parcourir les bois du pays de Lumbres, le bocage boulonnais ou les paysages vallonnés de l’Artois. Vous pourrez même participer à une chasse au trésor ! Les plus petits adoreront.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Nielles-lès-Bléquin

Vélorail de la Meuse (Meuse)
Cette ancienne ligne de chemin de fer vous permet de partir pour un voyage de plus de 6 km en pleine nature et d’admirer une forêt paisible de la Meuse. Comptez une heure de trajet.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Forges-sur-Meuse

Vélorail de Chauvigny (Vienne)
Une façon originale et ludique de découvrir les alentours de la jolie cité médiévale de Chauvigny. Vous bénéficierez d’un superbe panorama sur la ville, ses châteaux et ses murailles.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Chauvigny

Vélorail du pays de Pradelles (Haute-Loire)
Au sud de l’Auvergne, à la limite de l’Ardèche et de la Lozère, admirez le long d’un parcours à plus de 1 000 m d’altitude, les superbes paysages du massif de la Margeride et du plateau volcanique du Velay.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Pradelles

Vélorail du Larzac (Aveyron)
8 km, ou 16 km pour les plus courageux, d’un parcours passant par plusieurs tunnels et viaducs surplombant la vallée du Cernon et avec une vue imprenable sur les villages environnants.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Sainte-Eulalie-de-Cernon

Il existe de nombreux itinéraires dans toute la France, Retrouvez-les tous sur le site de la Fédération des Vélos-rail de France.

 

À vélo… sur les chemins de fer

Originale, ludique, mêlant détente et sport, le vélo-rail est une activité parfaite pour une escapade en famille cet été. La mise en valeur d’anciennes lignes de chemin de fer aujourd’hui abandonnées permet de découvrir de magnifiques paysages depuis des points de vue souvent inaccessibles autrement et d’admirer un important patrimoine d’ouvrages d’art ferroviaires.

De nombreux vélos-rail parcourent la France. En voici 5 avec à chaque fois, les gîtes et chambres d’hôtes pour vous loger après votre périple sur ces voies ferrées particulières.

Rando-rail de Lumbres (Pas-de-Calais)
Vous aurez le choix entre 2 itinéraires de 9 km le long desquels vous pourrez parcourir les bois du pays de Lumbres, le bocage boulonnais ou les paysages vallonnés de l’Artois. Vous pourrez même participer à une chasse au trésor ! Les plus petits adoreront.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Nielles-lès-Bléquin

Vélorail de la Meuse (Meuse)
Cette ancienne ligne de chemin de fer vous permet de partir pour un voyage de plus de 6 km en pleine nature et d’admirer une forêt paisible de la Meuse. Comptez une heure de trajet.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Forges-sur-Meuse

Vélorail de Chauvigny (Vienne)
Une façon originale et ludique de découvrir les alentours de la jolie cité médiévale de Chauvigny. Vous bénéficierez d’un superbe panorama sur la ville, ses châteaux et ses murailles.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Chauvigny

Vélorail du pays de Pradelles (Haute-Loire)
Au sud de l’Auvergne, à la limite de l’Ardèche et de la Lozère, admirez le long d’un parcours à plus de 1 000 m d’altitude, les superbes paysages du massif de la Margeride et du plateau volcanique du Velay.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Pradelles

Vélorail du Larzac (Aveyron)
8 km, ou 16 km pour les plus courageux, d’un parcours passant par plusieurs tunnels et viaducs surplombant la vallée du Cernon et avec une vue imprenable sur les villages environnants.
Pour vous loger : gîtes et chambres d’hôtes proche de Sainte-Eulalie-de-Cernon

Il existe de nombreux itinéraires dans toute la France, Retrouvez-les tous sur le site de la Fédération des Vélos-rail de France.

 

Des pommes, des poires et… Sur la route des fruits de Normandie

Il est un coin de Normandie où les arbres fruitiers s’épanouissent le long des courbes de la Seine. Des paysages plein de couleurs et de saveurs qui évoluent au fil des saisons. Au printemps vous pouvez y admirer les arbres en fleurs, en été, goûter les prunes et les fruits rouges fraichement cueillis et, à partir de maintenant et pendant tout l’automne, participer au ramassage des pommes, des poires… et des scoubidous, ha ! Suivons la Route des Fruits !

Cet itinéraire, que vous pouvez également parcourir à vélo, s’étend sur près de 30 km et suit la courbe de la Seine qui forme la presqu’île de Jumièges. Au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, entre la Forêt de Brotonne et celle de Trait-Maulévrier, se succèdent les vergers où les hommes cultivent, depuis des centaines années, de nombreuses espèces de fruits : prunes, framboises, cerises, poires, et bien évidement, la pomme.

Le chemin débute à Notre-Dame-de-Bliquetuit, joli petit bourg aux maisons à colombages, et continue en direction de La Mailleraye puis Heurteauville. Là, il faudra prendre le bac pour traverser la Seine et atteindre la commune de Jumièges dont vous pourrez admirer l’abbaye, parfois considérée comme “plus belle ruine de France”. Plus loin vous arriverez au Mesnil avant de longer le fleuve en direction de Duclair.

Le long du parcours se succèdent les parcelles d’arbres fruitiers où, pendant la période de récolte, il est possible d’acheter des fruits directement au producteur, “à la barrière”, à des prix très attractifs. Des fruits qui permettent l’élaboration de produits typiques qui font la renommée de la Normandie comme les eaux-de-vies et, bien sûr, le cidre.

Bonne route, pleine de vitamines !

À bicyclette sur les voies vertes

Un des meilleurs moyens de se déplacer en vacances et pendant une escapade à la campagne est sans nul doute à vélo, et notamment grâce aux voies vertes. Un transport qui ne présente que des avantages, écologique, bon pour la santé et qui laisse toujours de bons souvenirs. Rappelez-vous quand vous partiez de bon matin, sur les chemins, à bicyclette, avec Fernand, Firmin, Francis et Sébastien et puis Paulette 🙂

Le réseau de voies vertes s’est largement étendu ces dernières années et il est désormais possible de traverser des régions entières à vélo. L’aménagement de ces voies de communication sécurisées permet le plus souvent de mettre en valeur et de redonner vie à d’anciennes infrastructures, peu à peu abandonnées, comme des chemins de halage ou des voies ferrées désaffectées.

La France compte aujourd’hui près de 7 000 km de voies vertes et véloroutes et prévoit d’en proposer plus de 20 000 en 2020. Les adeptes des vacances à vélo sont de plus en plus nombreux et les réseaux cyclables sont des facteurs de développement touristique importants, comme le soulignait ce récent article dans Les Échos.

De belles perspectives qui font que les projets de voies vertes fleurissent dans toutes les régions, s’inscrivant parfois dans une logique d’aménagement à l’échelle européenne avec le projet EuroVelo.

Plus d’infos sur le site des Véloroutes et Voies Vertes de France.

Et vous, vous êtes prêts pour traverser l’Europe à vélo ?

 

Bientôt un permis obligatoire pour les vélos

Un projet de loi visant à instaurer un examen de permis de conduire pour les vélos sera bientôt examiné à l’Assemblée Nationale, c’est ce qu’a annoncé le gouvernement lors du Conseil des Ministres de ce mercredi. La mesure viserait à rendre obligatoire l’obtention d’un permis pour circuler en deux-roues non motorisés, aussi bien en ville qu’à la campagne.

L’objectif serait, selon Claude Guéant, Ministre de l’Intérieur et chargé du dossier, de régulariser une activité jusque-là mal définie dans le but de prévenir les risques et rendre la pratique du cyclisme de loisirs plus sûre.

Permis V et Vélo-écoles
L’obtention de ce permis V serait similaire à celle des autres catégories de permis de conduire, basée sur un examen théorique du code de la route et un examen pratique de conduite qui devront être réalisés dans le cadre de “Vélo-écoles” officielles. Une aubaine pour les auto-écoles existantes qui pourront désormais diversifier leur activité.

Obligatoire et universel
Toute personne désirant utiliser un vélo, VTT ou autre VTC devra être titulaire de ce permis. Une amende forfaitaire d’un montant non encore précisé sera appliquée en cas de non présentation lors de contrôles des autorités. La mise en place de cette loi sera progressive et un délai de 5 ans sera donné à partir de la mise en application pour que chacun des cyclistes pratiquants puisse obtenir le permis vélo. Les plus jeunes devront dans tous les cas se présenter au permis V avant leur majorité. La pratique du vélo avec des petites roulettes ainsi que la pratique professionnelle ne seraient pour l’instant pas concernées par cette loi.

Plaques d’immatriculations
La mise en place de plaques d’immatriculations sur les deux-roues non motorisés est également envisagée. Un numéro serait ainsi attribué à vie à chaque cycliste lors de l’obtention du permis. Cette mesure permettrait une meilleure identification de chaque véhicule notamment en cas d’infraction.

Cette nouvelle loi devrait être soumise à examen au Parlement en avril et pourrait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2012.

Pour plus d’informations, consultez ce site.