Tag Archives: Recettes

Desserts régionaux pour les fêtes

La période des fêtes arrive et avec elle celle des repas traditionnels. Les incontournables huitres, foie-gras, dinde et marrons auront cette année encore une place de choix sur nos tables. Pour ce qui est du dessert, nous vous proposons de varier un petit peu les plaisirs et de délaisser, une fois n’est pas coutume, la traditionnelle bûche. Pour vous inspirer, voici 4 desserts typiques de nos régions, parfaits pour les fêtes.

Le Bras de gitan (Languedoc-Roussillon)
Ce dessert traditionnel catalan est un biscuit roulé qui peut être fourré de crème pâtissière, de crème chantilly ou de confitures de fruits et saupoudré de sucre glace. Consultez la recette
Pour déguster le bras de gitan sur place, voici la liste des gîtes et chambres d’hôtes en Languedoc-Roussillon.

La Pompe à l’huile (Provence-Alpes-Côte d’Azur)
Dessert provençal typique à base de farine, d’huile d’olive, de sucre et de fleur d’oranger, la pompe à huile fait partie des fameux treize desserts servis lors du gros souper pour le réveillon de Noël. Consultez la recette
Goûtez à la pompe à huile dans un gîte ou une chambre d’hôtes de Provence-Alpes-Côte d’Azur.

La Torche aux marrons (Aquitaine)
Une recette délicieuse surtout si elle est préparée avec des châtaignes fraichement ramassées. Le mélange de marrons et de crème fouettée ravira petits et grands. Consultez la recette
Savourez la torche aux marrons sur place dans un gîte ou une chambre d’hôtes en Aquitaine.

Le Pain d’épices (Alsace et Lorraine)
Les fêtes sont une bonne occasion de revisiter ce grand classique et de lui donner des formes les plus originales. Saviez-vous qu’à Gertwiller, en Alsace, un musée retrace l’histoire du pain d’épices ? Consultez la recette
Retrouvez de délicieux pains d’épices en Alsace et en Lorraine.

Et pour accompagner ces gourmandises et se réchauffer, rien de mieux qu’un vin chaud à la cannelle 🙂 Consultez la recette.

 

Secrets de cuisine des propriétaires de logements

Une escapade à la campagne ne serait pas complète sans le plaisir de goûter à quelques spécialités régionales et le bonheur de partager de bons petits plats faits maison. Chez les propriétaires de logements ruraux, l’hospitalité et les dons culinaires vont souvent de paire. D’ailleurs, de nombreux gîtes et chambres d’hôtes proposent le repas du midi ou du soir.

Pour vous donner un avant-goût des saveurs que vous pourrez découvrir durant votre prochain séjour, les propriétaires du Clos Saint Ange et Les Maisons Pougnadoires ont aimablement accepté de partager avec nous 2 de leurs recettes secrètes : le cassoulet de la mer et la flaune, un dessert typique du sud-Aveyron.


Cassoulet de la Mer par Dominique, Serge et les Anges du Clos Saint Ange à Vildé-Guingalan (Côtes-d’Armor)

Ingrédients :

50 gr par personne de haddock 50 gr par personne de saumon
50 gr par personne de cabillaud ou merlan Crevettes
Cocos de Paimpol 1 tomate
2 carottes 2 oignons
1 bouillon cube de volaille 1 bouquet garni

Élaboration :

Cocos de Paimpol à cuire avec 1 tomate sans peau, 2 carottes et 2 oignons en tous petits morceaux, eau (de source) à fleur avec 1 bouillon cube de volaille et un bouquet garni, à petits bouillons environ 30 minutes.
Mettre le haddock dans le lait pendant quelques heures pour l’adoucir. Retirer la peau et les arêtes des poissons et les couper en gros cubes.
Lorsque les cocos sont cuits, les disposer au fond d’une cocotte individuelle en grès avec un peu de jus de cuisson, poser dessus joliment les cubes de poisson et 2 crevettes, assaisonner légèrement (sel, poivre sauf sur le haddock) et parsemer de persil coupé menu avec des ciseaux. Mettre les couvercles des cocottes. Placer au four à 90° pendant au moins 30 minutes (baisser à 80° si ça doit attendre plus longtemps).
Servez seul ou avec une sauce beurre blanc aux échalotes ou même une sauce tomate et régalez-vous !

La Flaune par Isabelle et Thierry Favier des Maisons Pougnadoires à Sainte-Enimie (Lozère)


Ingrédients :

1 pâte brisée 600 gr de recuite de brebis
125 gr de sucre 4 œufs entiers
2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

Élaboration :

L’ingrédient de base, la recuite de brebis, est un noble déchet obtenu lorsque l’on chauffe le petit-lait issu lors de la fabrication du fromage de roquefort. Le précieux ingrédient sera mêlé à quelques oeufs et un peu de sucre puis étalé sur une pâte brisée parfumée à la fleur d’oranger. Le tout passera au four 40 minutes (thermostat 7) avant d’agrémenter la fin de votre repas. Ce plat saisonnier se consomme traditionnellement au printemps et en été, car la recuite ne se procure qu’en période de production de lait dans les élevages de brebis.

Un grand merci aux propriétaires pour avoir partager avec nous leurs recettes. Il ne reste plus qu’à les suivre ! Bon appétit !

À la table des gîtes et chambres d’hôtes

Parce que le tourisme rural est l’occasion idéale de découvrir les saveurs des terroirs, nous vous avons concocté un délicieux repas grâce à 3 propriétaires de gîtes et chambres d’hôtes qui ont bien voulu partager avec nous leurs meilleures recettes. Voici notre menu : fondant de légumes suivi d’une mitonnade de boeuf et, en dessert, un parfait glacé. À table !

Fondant de légumes par Juliette-Dominique Thiollier des Chambres d’hôtes du Domaine de la Loge à Montverdun (Loire)


Ingrédients :

1 kg de Potimarron, de Giraumon ou de Rouge vif d’étampes 2 kg de courgettes
1 grosse poignée de haricots verts 6 oeufs
50 cl de crème fraîche épaisse 50 feuilles de menthe
Origan, sel, poivre de guinée, baies roses, ciboulette fraiche Coulis de tomates au basilic
Graisse de canard ou huile d’olive éventuellement fourme de Montbrison

Confectionnez un confit de courgettes assaisonné avec herbes, poivre, baies roses. Faites cuire le potiron en dés, à la vapeur, puis faites-le revenir doucement à la poêle pour éliminer l’humidité. Mélangez le confit de courgettes avec 25 cl de crème, 3 oeufs, les feuilles de menthe ciselées. Mélangez le potiron avec 25 cl de crème, 3 oeufs, la ciboulette fraîche hachées et, si vous le souhaitez, des petits carrés de fourme. Versez le mélange « potiron » en lissant bien la surface, disposez les haricots verts bien parallèles, en long, sur le potiron, puis versez la préparation de courgettes. Mettez à four moyen (th. 5 ou 6) pendant 1 heure. Servez à température ambiante, coupé en tranches épaisses avec un coulis de tomates au basilic.

Mitonnade de bœuf aux saveurs de la Margeride par Clara et Gilles Sardin des Chambres d’hôtes Lo Beç à La Besseyre (Haute-Loire)

Ingrédients :

Morceaux de viande de bœuf de Salers (paleron) Oignons
Cèpes et chanterelles de la Margeride 1 bouteille de Badoulin, vin d’Auvergne
“Confiture” de vieux garçon Bouquet de calament, également appelé Thé d’Aubrac

Après avoir mariné toute une nuit dans le vin d’Auvergne et le thé d’Aubrac, la viande est mise à mitonner dans la cheminée. Après deux bonnes heures de cuisson, on incorpore les champignons préalablement rissolés. Le plat, décoré d’un bouquet de thé d’Aubrac, est ici accompagné de pommes de terre de notre potager rôties au four à bois.

Parfait glacé à la chicorée et sirop de genièvre par Annie Lombardet de la Ferme Prévost de Courmière à Capelle-lès-Hesdin (Pas-de-Calais)

Ingrédients

2 cuil. à soupe de chicorée liquide 225 g de sucre
4 jaunes d’oeufs 30 cl de crème fraîche liquide
Baies de genièvre 3cl de genièvre

Verser 5 cl d’eau dans une casserole plus 125g de sucre et porter à ébullition. Cuire à 120 °C 4 mn en sirop. Mettre les jaunes dans un batteur, verser le sirop dessus en fouettant. Incorporer la chicorée et fouetter pendant environ 5 mn. Fouetter la creme fraiche en chantilly. Incorporer délicatement la préparation à la chicorée avec la Chantilly. Congeler en coupes individuelles. Mettre 3 cl d’eau dans une casserole plus le reste de sucre et les baies de genièvre. Porter à ébullition et cuire pendant 1 mn. Hors du feu, verser le genièvre. Servir le parfait décoré de baies et de sirop.

Un grand merci aux propriètaires pour avoir partager leurs secrets de cuisine et bon appétit (bien sûr) !