Tag Archives: Lorraine

Saveurs locales : la quiche lorraine

Après la truffade et le cassoulet, c’est autour d’un autre monument des spécialités régionales que nous allons nous attabler aujourd’hui : la quiche lorraine. Histoire, recette et dérivés, voici quelques réponses à tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur ce fleuron de la gastronomie lorraine.

Quiche Lorraine

Grand classique de la gastronomie française, aussi bien au sein que hors de nos frontières, la quiche lorraine trouve son origine autour du XVIème siècle, date à laquelle la recette est consignée pour la première fois par écrit. Son nom proviendrait de l’allemand kuchen, qui signifie “gâteau” qui, tout comme la recette, aurait évolué jusqu’à devenir la quiche que nous connaissons aujourd’hui.

La recette originelle consistait en un mélange d’œufs, de beurre et de crème que l’on déposait sur une pâte à pain. Au XVIIIème siècle, Vincent de la Chapelle, cuisinier de Stanislas Leszczynski, roi de Pologne et duc de Lorraine revisite la recette et remplace la pâte à pain par une pâte brisée. Le lard ne sera ajouté qu’au XIXème siècle.

Œufs, crème fraîche épaisse, lard et poivre sont donc les seuls ingrédients composant la migaine, la garniture de la véritable quiche lorraine. La variante contenant du fromage est en réalité la quiche vosgienne et celle ajoutant des oignons frits, la quiche alsacienne. Toutes les autres recettes, aussi variées que délicieuses incluant des tomates, du thon, des poireaux, etc. devraient être appelées tartes et non quiches, au risque d’être considérées comme de véritables hérésies par les fervents défenseurs de la quiche lorraine.

Délice facile et rapide à préparer, la quiche lorraine aura sans doute une saveur particulière sur ses terres d’origines. Si vous visitez la région, voici la liste des gîtes et chambres d’hôtes de Lorraine pour vous loger. Pour les autres, voici une recette à faire à la maison.

Bon appétit !

Sur la route des marchés de Noël d’Alsace et de Lorraine

Les sapins et les illuminations sont installés, les petits chalets montés, les chorales sont échauffées, le vin chaud est prêt à vous réchauffer, ça y est, les traditionnels marchés de Noël sont sur le point de commencer.

Nous avons choisi de partir sur les routes d’Alsace et de Lorraine qui, à cette époque de l’année, revêtent leurs habits de lumières qui les font si spéciales et où les traditions de Noël prennent toute leur ampleur.

Partons à la découverte de quelques-uns de ces marchés typiques aux senteurs et aux ambiances si particulières :

Petit détour tout d’abord par Plombières-les-Bains dans les Vosges, où à partir du 27 novembre et tous les week-ends jusqu’à Noël, les rues du village s’animeront autour de nombreux spectacles, expositions et dégustations de produits régionaux. Merci à Jacques Boffy, propriètaire des gîtes Les Trois Hêtres et Villa le Petit Nice de nous faire partager le programme complet de ce marché de Noël d’autrefois.

Non loin de là, en Alsace, vous pourrez retrouver la magie des marchés de Noël traditionnels dans chaque ville et village.

Au cours de votre périple dans la région, outre les plus connus comme ceux de Strasbourg ou de Colmar, ne manquez pas le marché de la gastronomie de Noël à Obernai (gîtes et chambres d’hôtes à Obernai), le marché médiéval à Ribeauvillé (gîtes et chambres d’hôtes à Ribeauvillé), ou bien encore les marchés traditionnels de Wissembourg (gîtes et chambres d’hôtes à Wissembourg), Riquewihr (gîtes et chambres d’hôtes à Riquewihr) ou Kaysersberg (gîtes et chambres d’hôtes à Kaysersberg)

Partout la magie de Noël sera au rendez-vous !

Plus d’informations sur les marchés de Noël en Alsace et en Lorraine.

La Route lorraine de la bière

La Bière, boisson traditionnelle des Gaulois, a trouvé en Lorraine une terre d’élection. Première région brassicole de France, les passionnés de la culture de la bière découvriront de nouvelles saveurs.

Côté musée

Cette route propose un voyage dans le temps autour des quatre musées lorrains consacrés à la bière. Elle débute au nord du département par le Musée Européen de la Bière de Stenay, situé dans le nord de la Meuse, c’est le plus grand musée de la bière du monde. Le Musée Français de la Brasserie de Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle), particulier grâce  a la reprise des installations d’une brasserie industrielle. Une des dernières brasseries vosgiennes, situé à Ville-sur-Illon (Vosges), abrite une “brasserie-musée”, témoignage de l’industrie brassicole de ce département. Et près de Toul, la Maison de la Polyculture de Lucey a reconstituée l’ancienne culture du houblon lorrain. Autour de ces quatre points forts se dressent toujours les anciennes brasseries lorraines.

Musée Européen de la Bière de Stenay

Côté Nature…

La Lorraine, et plus particulièrement la Meuse, possède tous les éléments nécessaires à l’élaboration de la bière : une terre porteuse d’orge et de houblon et des cours d’eau avec la Meuse et ses affluents. De plus, avec ses trois parcs naturels régionaux, la Lorraine séduit par la diversité de son paysage : villes d’eaux, lacs, forêts et stations de sports d’hiver, chacun peut s’adonner à “ses activités favorites”. Et pour ceux que la bière intéresse moins, le thermalisme lorrain est reconnu mondialement avec des noms aussi célèbres que Contrexéville.

Toprural vous propose une sélection de logements qui serviront de pied-à-terre lors d’une visite dans la région.

Du Commerce, La Cardabelle, Rives et Terrasse, Le Gîte de Rosa, Le Martin-Pêcheur, Le Tombois, Gîtes Aux berges de la Vaise, Henriette et Montserrat