Tag Archives: Guadeloupe

Le Carnaval de Guadeloupe

Le Carnaval de Guadeloupe est l’un des événements les plus marquants de l’année aux Antilles. Durant plus d’un mois les activités s’enchaînent dans une ambiance festive et chaleureuse, une période idéale pour découvrir l’île Papillon et sa culture haute en couleur.

Du dimanche qui suit l’Épiphanie jusqu’au mercredi des Cendres, les villes et villages de Guadeloupe se mettent au rythme du Carnaval et de ses festivités, même si les plus grandes manifestations ont lieu à Pointe-à Pitre et Basse-Terre.

Chaque fin de semaine, les rues sont le théâtre de nombreuses manifestations, concours de danses, concours de costumes, parades, défilés au rythme des percussions et des cuivres. Les carnavaliers sont traditionnellement divisés en 3 catégories, selon leurs masques, leurs costumes, leur chorégraphie et la musique qui les accompagne : les groupes « à po », « à mas » et « à caisses claires ».

A Pointe-à-Pitre,  la Grande Parade du Dimanche gras marque le début des festivités des “jours gras”, véritable apothéose du carnaval. Le lundi c’est le jour des mariages burlesques et des parades nocturnes. Mardi gras est le jour des grands défilés où les diables rouges suivent les chars des effigies du carnaval : Vaval, le roi Carnaval et Bœuf Gras. Enfin, le mercredi des Cendres, c’est le grand “vidé”, les Diablesses vêtues de noir et de blanc brûlent Vaval, faisant table rase de l’année écoulée et ouvrant le début d’une année prometteuse. La fin de Vaval signifie également la fin du carnaval et le début de la période du Carême.

Le temps du Carnaval est une période idéale pour visiter la Guadeloupe. Si vous avez la chance d’y assister, voici la liste des gîtes et chambres d’hôtes de Guadeloupe. Pour les autres, vous pouvez toujours retrouver plus d’informations et voir quelques vidéos sur le site du Comité de Tourisme de Guadeloupe.

 

Tour de France : Martinique et Guadeloupe

Si l’attente des beaux jours se fait insoutenable, si vous brûlez d’envie d’enfiler votre maillot de bain et de vous prélasser au soleil, pourquoi ne pas partir là où il fait chaud, quand chez vous il fait froid ?

À près de 7 000 km de la France métropolitaine, dans l’archipel des Antilles, la Martinique et la Guadeloupe vous offrent toutes ces options et bien d’autres. Découvrez le carnaval créole et lancez-vous au rythme du zouk et de la biguine sur ces terres ensoleillées toute l’année.

La Martinique

Les Bungalows de la PrairieAvec une température moyenne de 26ºC, “l’île kaléidoscope” se décline en couleurs sur 65 km de longueur et 27 de largeur. Son point culminant, le volcan de la montagne Pelée, se dresse à près de 1 400 m d’altitude. Une végétation luxuriante de forêts tropicales et de mangrove abonde dans la partie nord, montagneuse et humide, tandis que le sud, plus plat et sec, comprend la majorité des installations touristiques de l’île.

La faune exotique permet d’observer plus de 200 espèces d’oiseaux et peut-être même des iguanes, mangoustes et autres manicous. Les amateurs de plongée y sont au paradis car le fond marin atteint parfois 100 m de profondeur à seulement 400 m des côtes, qui sont bordées de récifs coralliens du côté atlantique.

Gîtes et chambres d’hôtes en Martinique : Les Fleuris, Villa Horizon, Les Polycias, Le Mont Caraïbes, Villa Indigo

La Guadeloupe

L'archipel de la Guadeloupe“L’île papillon” tire son nom de la forme de ses deux plus grandes îles, la Basse-Terre et la Grande-Terre, reliées par un bras de mer, la “Rivière salée”, qui ne fait pas plus de 200 m de large. La Désirade, Marie-Galante, Petite-Terre, et les Saintes complètent cet archipel.

Le Parc national de Guadeloupe, sur l’île de Basse-Terre, compte, parmi ses merveilles, le volcan de la Soufrière, les chutes du Carbet et une faune et flore à découvrir sur un itinéraire de 17 km.

Il fait partie des Réserves de Biosphère de l’UNESCO et a obtenu plus récemment l’adhésion à la Charte européenne de tourisme durable.

Gîtes et chambres d’hôtes en Guadeloupe : Couleurs Paradis, Deshroses, Isola Verde, Le Palmaretum, L’Habitation Massieux

Si vous avez la chance de partir là-bas, vivez le moment présent ou, comme on dit en créole, “Dèmen sé on kouyon” ! (Demain est un imbécile !)