Tag Archives: Gîtes ruraux

À 70 ans, une nouvelle vie commence

Françoise et Michel ne sont pas des retraités comme les autres. Après une vie professionnelle bien remplie, certains pourraient penser qu’il serait temps de laisser les jeunes travailler. Mais il n’en est rien, à 70 ans ce couple s’embarque dans une nouvelle aventure : ils ouvrent un gîte.

“Mon mari et moi, nous vivons dans une une grande maison familiale dans l’Aveyron, près de Cajarc. Mais maintenant que nous sommes à la retraite et que les enfants sont partis, nous avons décidé d’aménager une partie de la maison en gîte. Cela nous permet de faire un pas en avant, et de nous mélanger avec des gens de tous horizons”.

Françoise et Michel

Françoise et Michel lors de leur mariage (Photo DR)

Une expérience précédente

Ils ne se lancent pas tout à fait dans l’inconnu puisque Françoise s’était déjà occupé d’un refuge sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Il est maintenant à vendre. “Les pèlerins ne sont plus ce qu’ils étaient. Avant, le peu que nous pouvions leur offrir leur suffisait amplement, c’était très rustique. Aujourd’hui ils veulent plus de confort, plus de commodités”.

“Ce que nous apprécions le plus, c’est la dimension humaine et les rencontres qu’offre un gîte. Nous voulons échanger un maximum avec nos hôtes. Leur donner des bon tuyaux dans la région, leur proposer des prestations qui leur conviennent… Nous avons dans l’idée de voyager, de partir découvrir d’autres endroits. Je pense que la meilleure manière est de parler avec nos visiteurs, de savoir d’où ils viennent, où ils ont déjà été. Nous voulons que ce gîte soit un endroit de rencontres et d’échanges. C’est, pour nous, la meilleure manière de vivre notre retraite”.

Un chalet finlandais

Kota Finlandais - Le Cottage
Afin de donner une ambiance encore plus conviviale, Françoise et son mari ont décidé de construire un kota. “C’est un chalet en bois d’origine finlandaise, il peut accueillir jusqu’à 8 personnes et il sera possible d’y faire des grillades. Nous possédons aussi 3 chevaux. Il est tout à fait possible de faire une promenade en famille avec la charrette ou, pour les cavaliers plus confirmés, de monter seul.”

Ces heureux retraités vous accueilleront à partir du 1er mars 2010 et seront ensuite ouverts toute l’année.

Consultez la fiche du gîte Le Cottage.

L’aligot, gastronomie et tradition en Auvergne

Amoureux d’escapade et de gastronomie, pourquoi ne pas faire un petit tour en Auvergne où en plus des paysages époustouflants, une assiette d’aligot, chaude et prête à la dégustation vous attend ?

La légende raconte que de la rencontre de 3 évêques au croisement des 3 départements du Cantal, de l’Aveyron et de la Lozère serait né l’Aligot. Pour le repas, chacun aurait apporté un ingrédient : la tome du Rouergue, les pommes de terre d’Aubrac, et le beurre fait du lait du Gévaudan. Cette purée de pommes de terre à laquelle sont mélangées de la crème, du beurre et de la tome fraîche, fut longtemps servie par les moines de la région aux pèlerins qui se rendaient à Saint Jacques de Compostelle par la Via Podiensis.

Aligot

Aujourd’hui cette spécialité devenue des plus populaires est souvent présente dans les foires, fêtes ou encore marchés de Noël. Servie chaude, avec ou sans ail, son apport calorique vous permettra de garder un bon rythme dans vos balades en Auvergne !

Cette tradition auvergnate a aussi un côté spectaculaire car voir un homme filer l’aligot dans une grande marmite avec une énorme spatule de bois est le témoignage d’une tradition qui vaut bien le détour.

Alors pour ceux pour qui le fromage est une véritable passion, ou pour les amoureux de traditions populaires, voici une sélection d’hébergements où vous pourrez déguster une bonne assiette d’aligot.

Cantal : Au Bon Accueil, Auberge de la Sagnette, Sandine

Aveyron : Chalets de la Rivière, l’Oustal Del Barry, La Tonnelle

Lozère : Maison du Brouillet, Relais de l’Aubrac

+ d’infos sur www.aubrac.com

Un gîte troglodyte pour un week-end insolite

Si vous cherchez une idée de séjour qui sorte de l’ordinaire, sachez que les hébergements insolites se développent partout en France et, sur Toprural les possibilités ne manquent pas ! Saviez vous qu’on peut par exemple passer un week-end “sous terre” ?

la p'tite troglo - Gîte troglodyte Maine et Loire

Habiter dans les rochers ?
Dans l’Antiquité, le peuple des Troglodytes s’était installé dans les anfractuosités des rochers en Égypte. Régulièrement, des populations ont utilisé des grottes comme abris naturels ou ont creusé des galeries dans les parois des falaises calcaires.

Il existe encore des habitations troglodytiques en France, surtout dans la vallée de la Seine, en Touraine et en Anjou mais on en trouve aussi dans le Périgord Noir, ou dans le Vaucluse. Aujourd’hui, certaines servent de salles d’expositions ou de caves à vins.

Et si on dormait dans une grotte…
Certaines habitations troglodytiques sont transformées en gîtes ou chambres d’hôtes, comme par exemple, ce gîte en Touraine. Rassurez-vous, elles sont parfaitement équipées et aménagées : on peut donc passer la nuit dans une roche creusée à main d’homme, sans craindre les rhumatismes de l’homme de Néandertal ! Les enfants apprécieront certainement l’idée de dormir dans une caverne

Post mis à jour le 10 janvier 2013