Tag Archives: Excursions

Le Géocaching, nouvelle chasse au trésor

Et si on partait à la chasse au trésor ? Pour les nostalgiques des après-midi de leur enfance passés à crapahuter dans la nature à rechercher des butins extraordinaires autant qu’imaginaires, voici, pour mêler nature, activité ludique et randonnée : le géocaching.

Le géocaching est un nouveau loisir qui consiste à rechercher, à l’aide d’un système GPS, des objets appelés “cache” ou “géocache” déposés par d’autres “géocacheurs” aussi bien en ville qu’en pleine nature. Depuis son apparition en 2000 avec la première cache déposée dans l’Oregon, aux États-Unis, le géocaching a fait de nombreux adeptes et plus de 1,6 millions de “caches” sont recensées dans le monde entier.

Comment participer ? Il suffit de s’inscrire sur le site geocaching.com et le jeu peut commencer ! Partez à la recherche des trésors ou fabriquez vous-même votre propre cache.

Une géocache est généralement constituée d’un contenant étanche et résistant dans lequel son créateur a déposé quelques petits “trésors” sous forme de bibelots sans grande valeur et un registre de visite, le log book. La cache doit être dissimulée mais pas enterrée et les coordonnées GPS de l’endroit doivent être partagées sur internet.

Pour partir à la recherche d’une géocache, connectez-vous au site geocaching.com où vous pourrez consulter la liste de tous les trésors cachés dans le monde et leurs coordonnées GPS. Une fois trouvée, signez le log book, vous pouvez garder en souvenir un des petits objets que contient la boîte, à condition d’en déposer un en échange, bien sûr ! Et n’oubliez pas de signaler le succés de votre chasse au trésor sur le site.

Si votre périple à la recherche des trésors disparus dure plus d’une journée, vous pourrez toujours vous connecter à la version mobile de Toprural pour consulter la liste des logements les plus proche de vous, et peut-être, qui sait, du trésor…

Les 10 cascades les plus spectaculaires de France

Quoi de plus agréable en été que de se balader en forêt, à l’ombre des arbres, profitant de la fraîcheur et du calme de la nature et soudain, entendre au loin ce grondement, ce bruit des eaux claquant contre les pierres et ruisselant sur les parois des falaises ? Vous vous approchez et découvrez le spectacle impressionnant d’une cascade aux eaux pures et rafraîchissantes. La France compte un grand nombre de chutes d’eaux spectaculaires, pour vous guider lors de votre été, chez Toprural nous vous avons sélectionné 10 des plus belles cascades de France.

La cascade du saut de Gouloux (Nièvre)
Au coeur du Parc Naturel du Morvan, à Gouloux près de Montsauche-les-Settons, se cache la cascade du Saut de Gouloux que nous a recommandé Marie-noel Perie. Dans un endroit au caractère sauvage et authentique, Le Caillot se jette dans une faille ancienne formant une cascade de 10 mètres de hauteur. Là, des murs de granit rappellent les anciens moulins à farine et à huile qu’activait le ruisseau dans le passé.

Les cascades de Gimel (Corrèze)
Sur la commune de Gimel-les-Cascades, entre Tulle et le village de Corrèze, la Montane voit son cours subitement mouvementé à trois reprises, formant un site majestueux qui, en 1912, fut parmi les premiers sites naturels classés de France. Les trois chutes du Grand Saut (45 m), de la Redole (27 m) et de la Queue de cheval (60 m) se laissent découvrir après un circuit d’une heure. Merci à Pierre-Gilles de Lupel pour sa recommandation.

La cascade de l’Oursière (Isère)
Cette cascade haute d’une centaine de mètres est depuis longtemps un attrait pour les grenoblois, les touristes de Chamrousse et les curistes d’Uriage qui, au début du XXe siècle, y venaient à dos de mulet. Vous pourrez l’admirer après avoir emprunté le sentier au milieu d’une magnifique pinède.

Les cascades de Mortain (Manche)
La grande cascade de Mortain dans la Manche est la plus grande chute d’eau de l’ouest de la France (près de 25 m). La Cance y franchit une barre rocheuse de grés armoricain et forme cette cascade. En suivant le sentier au bas de la grande cascade,  vous arriverez à la petite cascade de Mortain composée d’une multitude de petites cascades et à un petit pont chargé de légende.

La cascade du Dard (Jura)
En allant à Baume-les-Messieurs, un des plus beaux villages de France, vous pourrez admirer une magnifique vallée surplombée par des falaises spectaculaires. Vous pourrez visiter les grottes d’où jaillit le Dard avant de tomber le long d’une falaise de tuf formant une formidable cascade en éventail (en photo).

La cascade d’Ars (Ariège)
Dans le Parc Naturel des Pyrénées Ariégoises à Aulus-les-Bains non loin de Seix, la cascade d’Ars fait partie des sites les plus remarquables des Pyrénées. Avec 246 m de haut en trois étages successifs, elle sera le clou du spectacle d’une agréable randonné estivale.

La grande cascade (Puy-de-Dôme)
Située à proximité du Mont-Dore, cette cascade d’une trentaine de mètres de haut prend sa source à 1 450 m d’altitude avant d’enjamber une série d’anciennes coulées volcaniques. Votre promenade vous mènera au sommet du plateau d’où vous aurez une magnifique vue sur la vallée et le Puy de Sancy.

La cascade de Sillans (Var)
Après avoir parcouru quelques centaines de mètres d’un sentier fleuri, vous arriverez au pied de cette cascade située sur la commune de Sillans-la-Cascade près de Salernes. Un spectacle magnifique vous y attend, celui de la Bresque se jettant de 42 mètres de haut dans une petite retenue d’eau claire.

La cascade du Nideck (Haut-Rhin)
Les vestiges du château de Nideck situés à proximité de cette cascade lui confèrent une ambiance particulière mélée de légendes et de romantisme. Haute de 25 mètres, la cascade ce jette d’une montagne depuis laquelle vous pourrez admirer la vallée et Oberhaslach.

La cascade Saint-Benoît (Haute-Savoie)
Longez le ruisseau de Saint-Benoît en partant de la commune d’Avrieux, passez par les sous-bois et vous arriverez à cette cascade de 80 mètres de haut. Un spectacle extraordinaire et rafraîchissant.

Tour de France : la Dordogne

La Dordogne est l’une des destinations les plus prisées des voyageurs, selon le Top 10 des localités les plus visitées élaboré par Toprural. À côté des régions ensoleillées comme l’Île de la Réunion ou la Corse, la Dordogne s’en tire particulièrement bien. Sarlat-La-Canéda, située dans le Périgord Noir, se place en 5ème position.

Le Périgord est traditionnellement divisé en quatre, avec un nom de couleur pour chaque zone. Le Périgord Vert et ses chênes clairs et ses châtaigniers, le Périgord Noir, avec ses forêts plus sombres, le Périgord Blanc, caractérisé par son sol calcaire, et le Périgord Pourpre… à cause du vin évidemment !

Domaine de la Rebière

La ville de Sarlat, capitale du Périgord Noir, est reconnue “Ville d’Art et d’Histoire” par le Ministère de la Culture. Elle possède un patrimoine architectural exceptionnel (demeures médiévales et hôtels Renaissance) et la majeure partie de ses monuments est inscrite ou classée Monument Historique.

Gîtes et chambres d’hôtes à Sarlat

Toujours dans le Périgord Noir, la vallée de Vézère recèle quelques-uns des plus riches sites de la préhistoire européenne (grottes et abris naturels datant du paléolithique). Quinze de ces sites préhistorique ont été classés par l’Unesco au Patrimoine mondial de l’Humanité.

Gîtes et Chambres d’hôtes dans la vallée à Thonac, Tursac et Manaurie

La visite ne s’arrête pas la. La Dordogne possède aussi de nombreux châteaux et bâtiments datant du Moyen-Âge ou de la Renaissance. Tous plus beaux et plus impressionnants les uns que les autres… et la liste est longue ! Parmi les plus renommés : Château de Mareuil, Château de la Hierce, Château de Clauzuroux…

En Dordogne on aime aussi bien manger et bien boire. Une spécialité du coin ? L’exquise truffe noire, aussi appelée truffe du Périgord. Et pour les amateurs de vin, suivez le circuit proposé à la Maison des Vins de Bergerac. Au programme, une exposition vous entraînera vers les demeures et châteaux comme Montbazillac et la Tour de Montaigne à Saint-Michel de Montaigne.

La Dordogne est le 3ème département le plus boisé de France. Le parc naturel régional Périgord-Limousin offre une variété de paysages surprenants où se développent une faune et une flore riches et abondantes. C’est un lieu idéal pour se promener et y observer la nature en toute tranquillité. Le parc possède aussi un riche patrimoine culturel : des forges, des moulins, des châteaux, …

Gîtes et chambres d’hôtes aux abords du parc régional Périgord-Limousin : Monsec, Jumilhac le Grand et Nontron

Plus d’information :

Canyoning

Vous êtes un peu marmotte et vous avez envie de vous dégourdir les pattes après une longue période d’hibernation ? Essayez donc un sport extrême… ça vous mettra la pêche ! Si vous n’avez pas peur de marcher, sauter, glisser, descendre en rappel, et découvrir gorges, ravins et cascades, alors vous êtes prêt pour découvir le canyoning. Sensations d’aventure et de liberté assurées !

Mais en quoi consiste exactement le canyoning ? Le canyoning (ou canyonisme) est une activité sportive qui consiste à se déplacer dans les canyons et à progresser dans le lit ou le long d’un cours d’eau. Il s’agit à la fois d’une activité d’eaux vives et de terrain car au long du parcours on est amené à pratiquer le rappel, la randonnée, l’escalade ou encore la spéléologie. L’idéal pour un week end nature et découverte.

Gorges du Var

Alors là, vous penserez peut-être : “Mais il faut sûrement être professionnel pour faire ça” et vous aurez presque raison. Cependant plus que professionnel, il faut être prudent. Ne surestimez pas votre condition physique et choisissez un parcours adapté à votre niveau. Il est préférable, pour votre sécurité d’être guidé para des accompagnateurs professionnels et disposer du matériel nécessaire (vêtements isothermes, harnais, casque de protection,…).

Vous souhaitez une escapade remplie de sport et d’aventure, voici quelque canyons et quelques logements à proximité :

Gorges de l’Ardèche : La Roubine -Mobilhomes, Les Cigalous, La Pinée

Gorges du Tarn : Grands Causes, Chez Téophile, Auberge de Cadenas

Gorges du Verdon : La Colombière, Halte Dodo, Les Oliviers

Gorges de Kakouetta : Espondaburu, Ibarra Chantina

+d’infos : Carte de France des canyons, descente-canyon.com

Les 7 cépages alsaciens

Moins connu que le vignoble bordelais ou bourguignon, le vignoble alsacien est pourtant l’un des plus anciens de France. La Route des Vins d’Alsace traverse sur 170 km une soixantaine de communes et nous laisse entrevoir les témoignages d’une longue tradition viticole.

Un parcours enivrant

ChâtenoisRetrouvez, entre Marlenheim et Thann, une centaine de villages fleuris aux ruelles étroites et au charme médiéval, ainsi que près de 500 caves ouvertes au public. Cet itinéraire d’exception et la simplicité de son parcours facilitent la découverte de la région. Empruntez ces sentiers viticole et aventurez-vous au coeur du vignoble. Sillonez les nombreux chemins fléchés qui invitent à découvrir le travail des vignerons et la diversité des 7 cépages alsaciens : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Tokay Pinot Gris, Gewürztraminer et Pinot Noir

Les foires aux vins

Reine des vins d'AlsaceSi vous en avez l’occasion, faites coïncider votre séjour avec l’une des nombreuses foires aux vins à Ammerschwihr (avril), Molsheim (1er mai), Guebwiller (jeudi de l’Ascension), Barr (mi-juillet), Ribeauvillé (fin juillet) ou encore Colmar (semaine de l’Assomption). D’autre part, de nombreuses fêtes viticoles sont organisées une peu partout en été comme en automne.

Et les winstubs

WinstubVéritable institution alsacienne, les winstubs sont des établissements bon marché dans lesquels on peut déguster des plats traditionnels accompagnés de vins de la région. On y sert une cuisine simple mais authentique et des tables en bois recouvertes de nappes à carreaux rouge font leur particularité. L’ambiance y est conviviale et on y retrouve les saveurs d’autrefois dans des petits plats tels que galettes de pomme de terre, quenelles de foie, baeckeoffe ou encore la fameuse choucroute.

+ d’infos : site de la route des vin d’Alsace