Tag Archives: Culture

Le Printemps de Bourges et ses alentours

Le printemps de Bourges, rendez-vous incontournable de l’agenda culturel printanier depuis 1977, est sur le point de célébrer sa 37ème édition. L’occasion parfaite pour visiter la capitale berrichonne et découvrir ses alentours. Dans tous les cas, vous aurez un gîte ou une chambre d’hôtes pour vous loger à proximité.

Du 23 au 28 avril, Bourges redevient LE centre de la scène musicale française et internationale. Au programme cette année, -M-, Mika, Alpha Blondy, Jamie Cullum, Patti Smith et bien d’autres. L’assurance de grands moments de musique dans des lieux aussi variés que bars, théâtres, scènes extérieures en plein cœur de la ville et même la célèbre cathédrale Saint-Etienne.

Si vous faites partie des 100 000 visiteurs attendus et que vous êtes à la recherche d’un logement confortable et agréable pour la durée du festival, ne cherchez plus ! Voici la liste des gîtes et chambres d’hôtes situés à proximité de Bourges.

Que faire à proximité
Le Berry a de nombreux attraits pour satisfaire ses visiteurs, entre autres : Le Marais de Bourges, un espace de détente à deux pas du centre-ville ; La route Jacques Cœur, pour partir sur les traces de ce personnage de légende originaire de Bourges ; la Loire sauvage ou encore le Sancerrois et ses délices: vins et crottin de Chavignol.

Bon festival et bon séjour dans le Berry !

Consultez le programme complet du festival sur le site officiel du Printemps de Bourges.
Pour plus d’infos sur le tourisme dans la région, consultez berryprovince.com

À la découverte de la Capitale Européenne de la Culture : Marseille-Provence 2013

En 2013, n’en déplaise aux Parisiens, Marseille est LA capitale, la capitale européenne de la culture, bien sûr ! 12 mois durant lesquels la cité phocéenne et toute la Provence vibreront au rythme des expositions, des spectacles et des concerts en tout genre. Ne perdez pas l’occasion de visiter la région et prenez part à l’événement. En voici un petit aperçu.

Marseille, mais aussi de nombreuses communes environnantes comme Aix-en-Provence, Arles, Aubagne, Gardanne, Istres, Martigues et Salon-de-Provence, seront le centre de la vie culturelle européenne durant toute cette année. Une année qui s’organise autour de 3 grands épisodes :

De janvier à mai, Marseille-Provence “accueille le monde”, l’accent sera mis sur les thèmes de l’hospitalité, le cosmopolitisme, les échanges, le rapport à l’autre. Les cultures urbaines seront mises à l’honneur et les randonneurs pourront profiter d’une initiative originale : le GR®2013, un parcours de 360 km qui sillonne toute la métropole et la nature environnante, de l’étang de Berre au massif de l’Étoile, le long duquel sont organisés des mini-festivals consacrés à la randonnée et des balades poétiques.

De juin à août, Marseille-Provence est à “ciel ouvert” et la culture profite du doux climat provençal. La nature sera mise à l’honneur et les concerts et les expositions seront au grand air.

Enfin, de septembre à décembre, Marseille-Provence aura “mille visages” et les manifestations tourneront autour des thèmes du vivre ensemble, des nouvelles écritures contemporaines, des œuvres à destinations des enfants et de la Méditerranée.

Marseille et sa région sont sans aucun doute des destinations phares de 2013. Si vous vous décidez à découvrir les surprises que vous réserve la capitale européenne de la culture, voici les gîtes et chambres d’hôtes des Bouches-du-Rhône pour vous loger. Et pour en savoir plus, consultez le site officiel de Marseille-Provence 2013.

 

Des pommes, des poires et… Sur la route des fruits de Normandie

Il est un coin de Normandie où les arbres fruitiers s’épanouissent le long des courbes de la Seine. Des paysages plein de couleurs et de saveurs qui évoluent au fil des saisons. Au printemps vous pouvez y admirer les arbres en fleurs, en été, goûter les prunes et les fruits rouges fraichement cueillis et, à partir de maintenant et pendant tout l’automne, participer au ramassage des pommes, des poires… et des scoubidous, ha ! Suivons la Route des Fruits !

Cet itinéraire, que vous pouvez également parcourir à vélo, s’étend sur près de 30 km et suit la courbe de la Seine qui forme la presqu’île de Jumièges. Au cœur du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine Normande, entre la Forêt de Brotonne et celle de Trait-Maulévrier, se succèdent les vergers où les hommes cultivent, depuis des centaines années, de nombreuses espèces de fruits : prunes, framboises, cerises, poires, et bien évidement, la pomme.

Le chemin débute à Notre-Dame-de-Bliquetuit, joli petit bourg aux maisons à colombages, et continue en direction de La Mailleraye puis Heurteauville. Là, il faudra prendre le bac pour traverser la Seine et atteindre la commune de Jumièges dont vous pourrez admirer l’abbaye, parfois considérée comme “plus belle ruine de France”. Plus loin vous arriverez au Mesnil avant de longer le fleuve en direction de Duclair.

Le long du parcours se succèdent les parcelles d’arbres fruitiers où, pendant la période de récolte, il est possible d’acheter des fruits directement au producteur, “à la barrière”, à des prix très attractifs. Des fruits qui permettent l’élaboration de produits typiques qui font la renommée de la Normandie comme les eaux-de-vies et, bien sûr, le cidre.

Bonne route, pleine de vitamines !

L’Europe sur son 31

5, 4, 3, 2, 1, Bonne Année !!! Sortez les cotillons et préparez la musique, plus que quelques jours avant le réveillon et le début de la nouvelle année. C’est l’occasion pour nous de faire un petit tour d’Europe des traditions du 31 décembre pour voir comment nos voisins célébreront le passage à 2011.

Allemagne
Le plat traditionnel outre-Rhin est la carpe. Rôtie ou panée, elle s’accompagne du Feuerzangenbowle, un punch à base de vin chaud. La tradition veut aussi que l’on chauffe à l’aide d’une bougie un morceau de plomb pour le jeter ensuite dans un bol d’eau. Les différentes formes prises par le plomb sont alors expliquées et interprétées. Gutes Neues Jahr!

Italie
Attention si vous passez dans les rues des villes italiennes le 31 et notamment à Naples, la tradition (qui se perd peu à peu) veut que l’on jette par la fenêtre les vieux meubles et objets symboles de l’année passée. Comme porte-bonheur, les italiennes ont également pour habitude de porter, la nuit du réveillon, des sous-vêtements rouges… avant de les brûler ! Buon Anno!

Espagne
Les Espagnols entrent dans la nouvelle année au rythme de l’horloge de la Puerta del Sol que les télévisions retransmettent en direct et au pied de laquelle se réunissent des milliers de madrilènes. À chacun des 12 coups de minuit tout le monde avale un grain de raisin. Si vous n’avez pas de raisin frais, pas de problème, des conserves contenant douze précieux grains sont disponibles 🙂 ¡Feliz Año Nuevo!

Portugal
Comme leurs voisins espagnols, les Portugais mangent également les 12 grains de raisins (secs, le plus souvent). La coutume veut aussi que l’on accueille le nouvel an perché sur une chaise et avec une pièce de monnaie dans la main. Périlleux mais ça porte chance 🙂 Feliz Ano Novo!

Et vous, comment allez-vous célébrer la nouvelle année ?
Chez Toprural nous vous avons préparé cette vidéo pour vous souhaiter une très bonne année 2011 !

Sur la Route des Écrivains

Entre Île-de-France et Normandie, le long des rives de la Seine, suivez-nous sur la Route des Maisons d’Écrivains. Un parcours unique où vous pourrez découvrir les lieux où ont résidé 13 des plus grands auteurs de la littérature française. L’occasion pour vous de partir sur les traces de personnages tels que Madame Bovary, Étienne Lantier ou le Comte de Monte-Cristo.

Nous avons choisi pour vous quelques-unes des maisons de nos auteurs préférés :

Pavillon Gustave Flaubert (1821 – 1880) à Croisset (Seine-Maritime)
C’est en 1844 que Gustave Flaubert achète cette maison située à quelques kilomètres de Rouen. Il y résidera pendant 40 ans et y écrira l’essentiel de son oeuvre. Il ne reste de cette demeure que le pavillon de jardin aujourd’hui transformé en Musée Flaubert.
Pour vous loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes à Canteleu

Musée Victor Hugo (1802-1885) à Villequier (Seine-Maritime)
Cette maison du XIXème siècle appartenait à la famille Vacquerie, elle conserve parfaitement le souvenir des nombreux séjours de Victor Hugo, grand ami de la famille. C’est là que, lors d’un voyage en barque sur la Seine, la fille de l’écrivain, Léopoldine et son mari Charles Vacquerie se noyèrent en 1843. Ce drame inspirera à Hugo de nombreux poèmes de son recueil Les Contemplations, dont “Demain dès l’aube…”
Pour vous loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes à Villequier

Maison d’Alexandre Dumas (1802-1870) au Port-Marly (Yvelines)
L’auteur des Trois Mousquetaires disait de son Domaine que c’était “une réduction du Paradis terrestre”. Construit pour Dumas en 1846, le Château de Monte-Cristo renferme aujourd’hui de nombreuses traces de la vie et de l’oeuvre de l’écrivain.
Pour vous loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes dans les Yvelines

Maison d’Émile Zola (1840-1902) à Médan (Yvelines)
L’auteur de la série Les Rougon-Macquart acheta cette demeure grâce au succés de L’Assomoir en 1878. C’est là qu’il recevait Guy de Maupassant ou Cézanne et où il organisait les fameuses Soirées de Médan. Des oeuvres majeures telles que Nana, Germinal ou La Bête Humaine ont vu le jour dans ces mûrs.
Pour vous loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes dans les Yvelines

Continuez la route, il vous reste encore 8 maisons à découvrir :

Musée Jules Michelet (1798-1874) Château de Vascoeuil (Eure)
Pour se loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes dans l’Eure

Musée Pierre Corneille (1606-1684) à Petit Couronne (Seine-Maritime)
Maison de Maurice Leblanc le clos Arsène Lupin à Étretat (Seine-Maritime)
Pour se loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes en Seine-Maritime

Maison de Stéphane Mallarmé (1842-1898) à Vulaines-sur-Seine (Seine-et-Marne)
Pour se loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes en Seine-et-Marne

Musée Ivan Tourgueniev (1818-1883) à Bougival (Yvelines)
Château de Médan – Maurice Maeterlinck (1862-1949)
Maison d’Elsa Triolet (1896-1970) et de Louis Aragon (1897-1982) à Saint-Arnoult-en-Yvelines (Yvelines)
Pour se loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes dans les Yvelines

Musée Jean-Jacques Rousseau (1712-1778) à Montmorency (Val-d’Oise)
Pour se loger à proximité: gîtes et chambres d’hôtes dans le Val-d’Oise

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à visiter : routes-historiques.com