Tag Archives: Alsace

Une Saint-Sylvestre déton(n)ante

La nuit de la Saint-Sylvestre fait l’objet de nombreuses traditions à travers l’hexagone. Pour la plupart des Français, la tradition consiste simplement à passer la soirée entourée d’amis dans une ambiance festive lors d’un dîner ou à participer à une soirée dansante organisée dans un restaurant, une salle des fêtes ou une boîte de nuit, non sans oublier de trinquer aux douze coups de minuit et de souhaiter la bonne année à toutes les personnes présentes, éventuellement sous une boule de gui.

Généralement, quelques pétards résonnent dans les rues au passage dans la nouvelle année. En Alsace, la tradition pyrotechnique prend une dimension particulière. Comme de l’autre côté du Rhin, la tradition d’accueillir la nouvelle année par des feux d’artifice est ancrée depuis des siècles et les Alsaciens, quoique réputés paisibles, n’hésitent pas à consacrer un budget important pour se laisser aller à cette folie détonante. Chaque année, à la suite d’accidents parfois mortels, quelques voix s’élèvent pour demander l’interdiction de l’utilisation des fusées et pétards afin de rompre avec une tradition jugée dangereuse. La prudence est donc de mise si les Alsaciens veulent continuer à célébrer la nouvelle année par un concert d’explosions.

Dans un registre bien moins dangereux, sous réserve d’une consommation modérée, le village gersois de Viella a relancé en 1991 une vieille tradition oubliée qui s’accommode parfaitement du contexte festif de la Saint-Sylvestre. Cette année-là, la vigne avait subi une forte gelée, si bien que le raisin manquait encore de maturité en novembre. Les vignerons de ce secteur du vignoble de Plaimont décidèrent d’attendre le mois de décembre et de donner les derniers coups de sécateurs le 31 décembre, tirant pleinement parti d’un microclimat peu propice à l’apparition de pourriture et favorable au dessèchement des raisins. Bien entendu, la fin des vendanges coïncidant avec la nouvelle année, Viella trouva là deux bonnes raisons de faire la fête. Compte tenu de la réussite de l’évènement, l’expérience se renouvelle chaque année depuis et 3000 bouteilles de vin moelleux de 50 cl sont ainsi produites à chaque millésime.

Quelques heures nous séparent de la nouvelle année. Toute l’équipe de Toprural vous souhaite une très belle année 2014 et vous invite à vous rendre en région pour découvrir toute la diversité des traditions qui les caractérisent. En attendant, clairette de Die, blanquette de Limoux, champagne ou crémant, faisons tinter les verres : santé !

Les marchés de Noël, pied de nez à l’hiver

Alors que la nuit tombe dès la fin de l’après-midi à quelques jours du solstice d’hiver, toutes les villes et bourgades s’illuminent. L’avent représente une période joyeuse et riche de traditions, à laquelle les Alsaciens attachent une importance toute particulière. Pour la première des quatre semaines précédant Noël, les familles ont déjà réalisé leur couronne de l’avent à laquelle elles ont allumé symboliquement depuis dimanche la première des quatre bougies. Elles ont aussi préparé plusieurs fournées de bredele, à savoir des petits gâteaux secs décorés de formes diverses et variées qui sont proposés aux amis et visiteurs tout au long du mois.

Dans les rues, c’est aussi l’effervescence. On sort en famille bravant le froid pour profiter des illuminations des municipalités, on se retrouve entre collègues sur les marchés de Noël après le travail pour se réchauffer autour d’un verre de vin chaud. Les marchés de Noël existent maintenant dans tout l’hexagone, mais ceux d’Alsace restent la référence et attirent de nombreux touristes chaque année. Le premier d’entre eux est certainement celui de Strasbourg, le Christkindelsmärik, qui a accueilli l’année passée plus de deux millions de visiteurs et vient d’ouvrir ses portes samedi dernier. Son existence étant attestée depuis 1570, il représente le plus ancien marché de Noël connu en France. Depuis cette époque, il a bien sûr connu bien des évolutions, mais depuis quelques années, des comités d’organisation veillent au respect des traditions et de l’esprit de Noël afin d’éviter certaines dérives et de se démarquer des simples fêtes foraines.

À Strasbourg et dans les autres villes d’Alsace telles que Colmar, Sélestat, Mulhouse ou encore Kaysersberg, les petits chalets de bois s’organisent autour d’un majestueux sapin de Noël (place Kléber à Strasbourg) et proposent soit des spécialités à déguster comme du vin chaud, des saucisses, des pâtisseries régionales, soit des éléments de décoration et des idées cadeaux. Les comités d’organisation veillent également à mettre en avant l’artisanat local comme les articles de cristalleries ou la vaisselle traditionnelle. Pour souligner le caractère traditionnel, le patrimoine immatériel bénéficie d’un traitement privilégié : les lieux de culte abritent des concerts d’instruments anciens et des représentations de chants sacrés. Pour obtenir les programmes dans chaque ville, n’hésitez pas à vous adresser aux offices du tourisme.

Sur la route des marchés de Noël d’Alsace et de Lorraine

Les sapins et les illuminations sont installés, les petits chalets montés, les chorales sont échauffées, le vin chaud est prêt à vous réchauffer, ça y est, les traditionnels marchés de Noël sont sur le point de commencer.

Nous avons choisi de partir sur les routes d’Alsace et de Lorraine qui, à cette époque de l’année, revêtent leurs habits de lumières qui les font si spéciales et où les traditions de Noël prennent toute leur ampleur.

Partons à la découverte de quelques-uns de ces marchés typiques aux senteurs et aux ambiances si particulières :

Petit détour tout d’abord par Plombières-les-Bains dans les Vosges, où à partir du 27 novembre et tous les week-ends jusqu’à Noël, les rues du village s’animeront autour de nombreux spectacles, expositions et dégustations de produits régionaux. Merci à Jacques Boffy, propriètaire des gîtes Les Trois Hêtres et Villa le Petit Nice de nous faire partager le programme complet de ce marché de Noël d’autrefois.

Non loin de là, en Alsace, vous pourrez retrouver la magie des marchés de Noël traditionnels dans chaque ville et village.

Au cours de votre périple dans la région, outre les plus connus comme ceux de Strasbourg ou de Colmar, ne manquez pas le marché de la gastronomie de Noël à Obernai (gîtes et chambres d’hôtes à Obernai), le marché médiéval à Ribeauvillé (gîtes et chambres d’hôtes à Ribeauvillé), ou bien encore les marchés traditionnels de Wissembourg (gîtes et chambres d’hôtes à Wissembourg), Riquewihr (gîtes et chambres d’hôtes à Riquewihr) ou Kaysersberg (gîtes et chambres d’hôtes à Kaysersberg)

Partout la magie de Noël sera au rendez-vous !

Plus d’informations sur les marchés de Noël en Alsace et en Lorraine.

Les 7 cépages alsaciens

Moins connu que le vignoble bordelais ou bourguignon, le vignoble alsacien est pourtant l’un des plus anciens de France. La Route des Vins d’Alsace traverse sur 170 km une soixantaine de communes et nous laisse entrevoir les témoignages d’une longue tradition viticole.

Un parcours enivrant

ChâtenoisRetrouvez, entre Marlenheim et Thann, une centaine de villages fleuris aux ruelles étroites et au charme médiéval, ainsi que près de 500 caves ouvertes au public. Cet itinéraire d’exception et la simplicité de son parcours facilitent la découverte de la région. Empruntez ces sentiers viticole et aventurez-vous au coeur du vignoble. Sillonez les nombreux chemins fléchés qui invitent à découvrir le travail des vignerons et la diversité des 7 cépages alsaciens : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat, Tokay Pinot Gris, Gewürztraminer et Pinot Noir

Les foires aux vins

Reine des vins d'AlsaceSi vous en avez l’occasion, faites coïncider votre séjour avec l’une des nombreuses foires aux vins à Ammerschwihr (avril), Molsheim (1er mai), Guebwiller (jeudi de l’Ascension), Barr (mi-juillet), Ribeauvillé (fin juillet) ou encore Colmar (semaine de l’Assomption). D’autre part, de nombreuses fêtes viticoles sont organisées une peu partout en été comme en automne.

Et les winstubs

WinstubVéritable institution alsacienne, les winstubs sont des établissements bon marché dans lesquels on peut déguster des plats traditionnels accompagnés de vins de la région. On y sert une cuisine simple mais authentique et des tables en bois recouvertes de nappes à carreaux rouge font leur particularité. L’ambiance y est conviviale et on y retrouve les saveurs d’autrefois dans des petits plats tels que galettes de pomme de terre, quenelles de foie, baeckeoffe ou encore la fameuse choucroute.

+ d’infos : site de la route des vin d’Alsace

Les marchés de Noël

Tout au long du mois de décembre, de nombreux marchés déploient leur charme féérique afin d’émerveiller petits et grands. Apparus dès le XIVème siècle en Allemagne et en Alsace, ces marchés se sont étendus peu à peu à travers l’Europe centrale. On les trouve désormais un peu partout sur l’hexagone.

Décorations de Noël

Préparez les fêtes! Imprégnez-vous de la magie des contes et légendes de Noël. Admirez lumières et décorations, santons et crèches vivantes, sapins et guirlandes. Dénichez divers ornements de fabrication artisanale, souvent en bois, en fer ou en verre.

Les plus célèbres marchés restent ceux d’Alsace, notament les marchés de Noël de Strasbourg (Christkindlmärik), Sélestat, Colmar, Kaysersberg ou Mulhouse. L’Alsace est également célèbre pour ses délices culinaires et son vin chaud tant appreciés à cette époque de l’année.

A ne pas manquer!

  • BARTENHEIM : du 12 au 16/12, “Les Noëlies”, marché des artistes locaux, train touristique de 18H00 à 20H00
  • COLMAR : du 24/11 au 31/12, 5 marchés au cœur du centre historique
  • GUEBERSCHWIHR : 9/12, Marché Alsace Provence de 10h à 19h
  • HOLTZWIHR : 7/12, Marché de Noël à la ferme de 16h à 19h
  • MOLSHEIM : du 8 au 15/12, Village du Hans Trapp (Père Fouettard) ; 16/12 : Noël d’Antan dans une ambiance médiévale
  • MULHOUSE : du 15/11 au 31/12, Marché de Noël au musée de l’impression sur étoffes ; du 22/11 au 31/12, Marché de Noël de 10h à 19h30 du dimanche au vendredi et de 10h à 20h les vendredi et samedi
  • OTTMARSHEIM : 8 et 9/12, Marché de Noël des musées de 10h à 18h
  • SELESTAT : du 1er au 24/12
  • STRASBOURG : du 24/11 au 31/12, Marché “le sens du partage”

Où loger?

Bas-Rhin : Gîte Nicole, Gîte Les Petits Tisserands, Gîtes Zeyssolff, Gîte de Mme M. Lorch

Haut-Rhin : Gîtes Les Myrtilles, Nidecigogne,
Hibiscus de Colmar, Gîte des 5 Sens

Laura Bunelle

Post mis à jour le 10 janvier 2013