Secrets de cuisine des propriétaires de logements

Une escapade à la campagne ne serait pas complète sans le plaisir de goûter à quelques spécialités régionales et le bonheur de partager de bons petits plats faits maison. Chez les propriétaires de logements ruraux, l’hospitalité et les dons culinaires vont souvent de paire. D’ailleurs, de nombreux gîtes et chambres d’hôtes proposent le repas du midi ou du soir.

Pour vous donner un avant-goût des saveurs que vous pourrez découvrir durant votre prochain séjour, les propriétaires du Clos Saint Ange et Les Maisons Pougnadoires ont aimablement accepté de partager avec nous 2 de leurs recettes secrètes : le cassoulet de la mer et la flaune, un dessert typique du sud-Aveyron.


Cassoulet de la Mer par Dominique, Serge et les Anges du Clos Saint Ange à Vildé-Guingalan (Côtes-d’Armor)

Ingrédients :

50 gr par personne de haddock 50 gr par personne de saumon
50 gr par personne de cabillaud ou merlan Crevettes
Cocos de Paimpol 1 tomate
2 carottes 2 oignons
1 bouillon cube de volaille 1 bouquet garni

Élaboration :

Cocos de Paimpol à cuire avec 1 tomate sans peau, 2 carottes et 2 oignons en tous petits morceaux, eau (de source) à fleur avec 1 bouillon cube de volaille et un bouquet garni, à petits bouillons environ 30 minutes.
Mettre le haddock dans le lait pendant quelques heures pour l’adoucir. Retirer la peau et les arêtes des poissons et les couper en gros cubes.
Lorsque les cocos sont cuits, les disposer au fond d’une cocotte individuelle en grès avec un peu de jus de cuisson, poser dessus joliment les cubes de poisson et 2 crevettes, assaisonner légèrement (sel, poivre sauf sur le haddock) et parsemer de persil coupé menu avec des ciseaux. Mettre les couvercles des cocottes. Placer au four à 90° pendant au moins 30 minutes (baisser à 80° si ça doit attendre plus longtemps).
Servez seul ou avec une sauce beurre blanc aux échalotes ou même une sauce tomate et régalez-vous !

La Flaune par Isabelle et Thierry Favier des Maisons Pougnadoires à Sainte-Enimie (Lozère)


Ingrédients :

1 pâte brisée 600 gr de recuite de brebis
125 gr de sucre 4 œufs entiers
2 cuillères à soupe de fleur d’oranger

Élaboration :

L’ingrédient de base, la recuite de brebis, est un noble déchet obtenu lorsque l’on chauffe le petit-lait issu lors de la fabrication du fromage de roquefort. Le précieux ingrédient sera mêlé à quelques oeufs et un peu de sucre puis étalé sur une pâte brisée parfumée à la fleur d’oranger. Le tout passera au four 40 minutes (thermostat 7) avant d’agrémenter la fin de votre repas. Ce plat saisonnier se consomme traditionnellement au printemps et en été, car la recuite ne se procure qu’en période de production de lait dans les élevages de brebis.

Un grand merci aux propriétaires pour avoir partager avec nous leurs recettes. Il ne reste plus qu’à les suivre ! Bon appétit !

3 thoughts on “Secrets de cuisine des propriétaires de logements

  1. Marina Rizzetto

    Rècettes très utiles pour ma structure à une heure de Rome et une et demi de Florence en zone de grand intéret paysager,,,,,,,,,,,,,,,,,, Mon mari est Belge et nous cuisinons très souvent des récettes Européennes car nous avons véçu autour du monde! Pas toujours des pates…………….meme si on est en Italie!!!!

    Reply
  2. trafic naturel

    It’s appropriate time to make some plans for the future and it’s time to be happy. I’ve read this post and if I could I desire to suggest you some interesting things or suggestions. Maybe you could write next articles referring to this article. I desire to read more things about it!

    Reply
  3. Grosirbajuku

    Some oof these raincoats also have hoods, pockets and belts.
    Therefore, such women were left with very few options while purchasing
    clothes for themselves. No one desires to appear the same since
    the others.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *