La Corse, de bout en bout

Aujourd’hui nous vous proposons de prendre la route et de faire le tour de cette magnifique île qu’est la Corse. En suivant le bord de mer, du nord au sud et d’ouest en est, nous vous invitons à suivre cet itinéraire de plus de 1 000 kilomètres au cours duquel vous pourrez découvrir quelques-uns des plus beaux paysages de l’île de Beauté. En route !

Notre itinéraire débute au bout du Cap Corse, sur la départementale 80. Depuis cette route qui longe la mer et offre des points de vue magnifiques sur l’île d’Elbe ou l’île de Capraia, vous traverserez de charmants villages et des marinas comme Macinaggio ou Barcaggio. Vous pourrez admirer plusieurs tours génoises et atteindre le col de la Serra, à 365 mètres d’altitude, point le plus haut du parcours. Plus loin, en direction du sud, les routes en corniche vous feront passer près de Nonza et sa célèbre plage de sable noir. Avant d’arriver à Calvi, vous apprécierez la richesse architecturale de Saint-Florent avant d’admirer le soleil couchant à l’Île Rousse.

Entre Calvi et Ajaccio, la départementale 81 longe puis quitte successivement la côte, il vous faudra emprunter de petits itinéraires pour découvrir les trésors cachés de la presqu’île de Scandola et le golfe de Girolata. Les calanques de Piana, le village de Cargèse ou bien les tours génoises de Sagone et de Capigliolo seront également des étapes indispensables de votre voyage.

Depuis Ajaccio et jusqu’à Bonifacio, il vous faudra emprunter de petites routes pour vous approcher de la côte et arriver jusqu’à Porticcio ou Verghia, le golfe de Valinco et Propriano. Plus au sud, vous apprécierez les beautés du village de Sartène et le fameux rocher du lion à Roccapina avant d’arriver à Bonifacio puis Capo Pertusato, le point le plus méridional de l’île.

Il est temps désormais de repartir vers le nord en longeant la côte orientale. Ici, la route est enserrée entre collines et rivages rocheux, au bout d’une dizaine de kilomètres, vous apercevrez Porto-Vecchio qui domine la mer depuis son rocher. Plus au nord, les montagnes laissent leur place à la plaine et les plages immenses se succèdent sur près de 100 km.

Après avoir passé Aléria, le relief se fait plus accidenté et le massif de la Castagniccia s’élève, recouvert de châtaigners dont il tire son nom. Les corniches du massif permettent de jouir de jolis panoramas sur la côte et les îles italiennes, derniers joyaux à admirer avant votre arrivée à Bastia.

En espérant que ce petit tour le long des côtes de la Corse vous plaira, n’oubliez pas que l’intérieur des terres de l’île renferme également de nombreux trésors.

 

One thought on “La Corse, de bout en bout

  1. clara dupont

    salut moi c’est clara je suis nouvelle sur le site je suis juste la pour m’amuse et j’aimerai discute avec des personne , vue que je serai par connecté longtemps sur le site je vous laisse mon skype labelle.clara48 je suis en ligne sur skype ajouté moi

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *