Des agriculteurs au secours de la biodiversité

On le répète souvent, mais probablement jamais assez, la biodiversité est en péril. Dans un précedent article sur les espèces en danger, nous vous informions qu’environ un mammifère sur quatre, un oiseau sur huit, un tiers des amphibiens et 70 % de toutes les plantes évaluées sont menacées d’extinction.

Même s’il est dangereux de tirer des conclusions hâtives, l’intensification et l’organisation de l’agriculture sont souvent pointées du doigt comme une des causes importantes de ce déclin.

Dès 2004, la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), a lancé un programme afin d’atteindre l’objectif fixé pour 2010 de stopper la perte de la biodiversité. Plus d’une centaine d’exploitants agricoles se sont impliqués dans ces démarches visant à améliorer la biodiversité des mileux agricoles.

Haie vive

Voici un éventail d’actions engagées par ces agriculteurs volontaires :

  • entretien ou rétablissement des haies, véritables couloirs de circulation de la faune
  • non drainage des tourbières pour bénéficier de points d’eau
  • modification du mode de fauche dans les exploitations céréalières pour permettre aux oiseaux qui nichent au ras du sol de pouvoir fuir
  • laisser les arbres morts ou leurs souches qui peuvent fournir des gîtes ou de l’alimentation
  • installer des « issues de secours » (planches) dans les cuves à eau et abreuvoirs pour les oiseaux ou micromammifères qui viennent y boire
  • installer un piquet au milieu des champs pour que les rapaces puissent s’y poser pendant leur chasse
  • mieux gérer les jachères, qui constituent un couvert végétal peu dense pour une meilleure circulation des animaux

Toutes ses actions vont être mises en œuvre au cours de l’année 2008 et l’année 2009 sera consacrée à l’évaluation et à la restitution, qui permettront d’évaluer l’impact des actions mises en œuvre sur la biodiversité des parcelles engagées.

+ d’infos : Actu-environnement, Wikipédia

Fabian Van Troyen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *