Category Archives: Communiqués de presse

Notre sélection spéciale Saint-Valentin !

Mise à jour janvier 2013:

Vous recherchez un logement pour la Saint Valentin ?

Jetez un coup d’œil à notre post spécial Saint-Valentin 2013

 

Les amoureux aiment la tranquillité de la campagne… Et les gîtes et chambres d’hôtes le leur rendent bien ! Selon le sondage réalisé par Toprural, site de tourisme en gîte et chambre d’hôtes leader en Europe, et l’institut Sondea, 57% des Français amateurs de tourisme vert partent en couple !

Bonne nouvelle pour les amoureux : cette année, la Saint-Valentin tombe un dimanche. Une excellente occasion de s’éloigner du stress de la ville le temps d’un week-end. Partir, mais où ? Pour donner des idées aux amoureux en quête d’un séjour tranquille et romantique, Toprural a élaboré une sélection de 10 hébergements originaux, parfaits pour se ressourcer à deux.

Chambres d'hôtes Isère, Rhône-Alpes : La Paumanelle

  • La Paumanelle (Corbelin, Isère) : Dans un lieu convivial, calme et champêtre, une soirée spéciale Saint-Valentin vous est concoctée dans cette chambre d’hôtes : dîner aux chandelles, champagne, bouquet de fleurs et petit-déjeuner gourmand.
    Prix: Forfait de 160€ pour deux personnes valable entre le 6 et le 14 février ou à partir de 57€ la nuit
  • Le Clos de l’Ambroisie (Fresne-Cauverville, Haute-Normandie) : Ce gîte typiquement normand offre un forfait spécial Sait-Valentin les 13 et 14 février. Cette offre comprend une nuit, deux dîners Spécial Amoureux, deux petits déjeuners et les surprises des propriétaires… dans l’un des hébergements préférés des voyageurs.
    Prix: 170€ le forfait pour deux personnes
  • Le Clos de Pontpierre (Tavers, Loiret) : Ceux qui associent romantisme et romanesque seront aux anges dans ces chambres d’hôtes aménagées dans une demeure du XVIIIº siècle. Outre les châteaux du Val de Loire, on peut s’adonner à la relaxologie auprès de Carole, diplômée en la matière !
    Prix: La chambre double à partir de 55€ par nuit
  • Le Feuilleret (Bruyères-le-Châtel, Essonne) : Si vous hésitez à vous éloigner de la capitale, échappez-vous dans ces chambres d’hôtes, aménagées dans une tuilerie du XVIIIº. Vous n’êtes plus à la ville, mais  au milieu d’un parc arboré de plus d’un hectare ! Le détail en plus, la cheminée pour se réchauffer au coin du feu.
    Prix: La chambre à partir de 60€ la nuit
  • Le Hameau du Pith (Saint-André d’Allas, Dordogne) : À quelques kilomètres de Sarlat-la-Canéda, quatre chalets d’où l’on peut profiter d’un jacuzzi sans se ruiner. Ceux qui voyagent en couple se voient appliquer une réduction de 10% !
    Prix: Le gîte à partir de 120€ le week-end, hors réductions
  • La Musardine (Salles-Arbuissonnas-en-Beaujol, Rhône) : Une chambres d’hôtes ou une suite, c’est à vous de décider ! Quel que soit votre choix, vous ne raterez ni les couleurs pastel ni le cadre historique dans le vignoble beaujolais.
    Prix: La chambre à partir de 80€ la nuit
  • Domaine de Benauge (Renung, Landes) : Pour la fête des amoureux, les propriétaires de cette chambre d’hôtes organisent un week-end spécial : menu aux couleurs de l’amour et champagne à prix tout doux. Un petit conseil : choisissez la chambre équipée du jacuzzi !
    Prix: La chambre double à partir de 60 € la nuit
  • Castel Mau (Le Lavandou, Var) : Un bon plan pour écouter l’eau, les oiseaux, et se prélasser tout près de la plage. Les chambres d’hôtes de Castel Mau proposent en plus un spa, dont on ne profite bien qu’en amoureux !
    Prix: La chambre double à partir de 95 € la nuit
  • Ferme de l’abbaye Saint-Feuillien (Le Roeulx, Hainaut, Belgique) : La ferme, classée “4 épis”, dispose de deux suites, avec salon, et d’une chambre d’hôtes avec lit double. Durant la semaine du 14 février a lieu le Festival international du Film d’Amour de Mons. Une bonne idée pour les amoureux… des salles obscures.
    Prix: 95€ la suite pour deux personnes/petit-déjeuner compris, 75€ la chambre
  • Au Portaou (Saint-André-Capcèze, Lozère) : La sérénité, le calme et le repos sont garantis dans ce havre de nature. Pour la Saint-Valentin, une formule spéciale vous est proposée.
    Prix: 160€ pour deux personnes, petit-déjeuner et 2 dîners inclus, ou à partir de 48€ la nuit

Télécharger le communiqué de presse pdficon_small1.gif (document PDF : 673 KB).

Avec qui partiriez-vous à la campagne : Yannick Noah ou Sophie Marceau ?

Nous avons profité de notre très sérieuse étude “Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009” (menée par Toprural en partenariat avec Sondea auprès de 4.743 personnes, dont 1.223 en France) pour poser une question indiscrète : « Avec quelle célébrité préféreriez-vous partir à la campagne, en gîte ou en chambre d’hôtes?».

Sophie Marceau et Dany Boon dans le film 'De l'autre côté du lit'Sophie Marceau et Dany Boon dans le film ‘De l’autre côté du lit

Sans plus attendre, voici nos deux grands gagnants : Yannick Noah, numéro 1 au classement général (et au classement issu du vote des femmes), et Sophie Marceau, première personnalité choisie par les hommes. Deux stars pleines d’humour se glissent aux deuxième et troisième positions du classement général, respectivement : Gad Elmaleh et Dany Boon.

Classement général

1. Yannick Noah
2. Gad Elmaleh
3. Danny Boon
4. Mimi Mathy
5. Francis Cabrel
6. Nicolas Hulot
7. Sophie Marceau
8. Patrick Bruel
9. Olivia Ruiz
10. Audrey Tautou

Les hommes, eux, citent en premier Sophie Marceau. C’est une autre actrice qui occupe la deuxième place : Carole Bouquet. Marion Cotillard et Audrey Tautou parviennent aussi à se faire une place dans le top 10 masculin, qui accueille également une femme politique, Rama Yade, et cinq personnalités masculines, dont le très populaire Yannick Noah.

Classement
Vote des hommes

1. Sophie Marceau
2. Carole Bouquet
3. Yannick Noah
4. Rama Yade
5. Dany Boon
5. Nicolas Hulot
7. Carla Bruni
8. Francis Cabrel
8. Marion Cotillard
10. Audrey Tautou
10. Gad Elmaleh

Quant à ces dames, elles ont voté massivement pour Yannick Noah, premier choix de compagnon rural. Elles privilégient ensuite l’humour de Gad Elmaleh, Mimi Mathy, Dany Boon ou Muriel Robin. Deux chanteurs, Francis Cabrel et Patrick Bruel, tirent aussi leur épingle du jeu.

Classement
Vote des femmes

1. Yannick Noah
2. Gad Elmaleh
3. Mimi Mathy
4. Dany Boon
5. Francis Cabrel
6. Patrick Bruel
7. Nicolas Hulot
8. Muriel Robin
9. Olivia Ruiz
10. Audrey Tautou
10. Zinedine Zidane

Enfin, pour qu’il y ait un premier, il faut bien qu’il y ait un dernier. Parmi les 10 personnalités les moins bien notées, on retrouve 5 hommes et femmes politiques et 3 journalistes. Le maire de Paris, Bertrand Delanoë, est le moins cité par les sondés. Cette tendance n’épargne aucun parti, puisque Dominique Voynet, Rachida Dati, Ségolène Royal et Olivier Besancenot apparaissent également au rang des mal-aimés. Les stars du petit écran, PPDA, Claire Chazal et Michel Drucker, ne tirent pas non plus parti de leur popularité médiatique.

Les derniers
du classement général

20. Claire Chazal
20. Olivier Besancenot
20. Patrick Poivre D’Arvor
23. Michel Drucker
23. Ségolène Royal
25. Norbert (de L’Amour est dans le pré)
26. Rachida Dati
27. Amélie Mauresmo
28. Dominique Voynet
29. Bertrand Delanoë

À propos du sondage

Les informations contenues dans le Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France ainsi que l’étude complète peuvent être diffusées librement. Nous vous serions néanmoins très reconnaissants d’attribuer l’étude à Toprural et d’inclure un lien actif vers http://fr.toprural.com.

Classement

Vote des hommes

1. Sophie Marceau

2. Carole Bouquet

3. Yannick Noah

4. Rama Yade

5. Dany Boon

5. Nicolas Hulot

7. Carla Bruni

8. Francis Cabrel

8. Marion Cotillard

10. Audrey Tautou

10. Gad Elmaleh

Les seniors résistent à la crise !

Après les femmes, les seniors : le groupe des plus de 55 ans, particulièrement friand de tourisme vert, se distingue largement des autres quant à ses habitudes touristiques, selon les conclusions de notre étude “Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009”.

Moins touchés par la crise, les seniors ont aussi d’autres manières de voyager : bien plus en couple, bien moins motivés par le design. Voici quelques-uns des enseignements les plus intéressants de notre étude menée par Toprural en partenariat avec Sondea auprès de 4.743 personnes, dont 1.223 en France :

Photo de Merlijn Hoek sur FlickrPhoto : Merlijn Hoek via Flickr

Les plus résistants

  • À la question « Diriez-vous que la crise a affecté vos vacances cet été ? », 56% des plus de 55 ans répondent « non » et 44% « oui ». À la même question, les réponses de l’ensemble de la population sont presque exactement inversées : 57% affirment de “oui”, 43% de “non”.
  • Le tourisme en gîte et en chambre d’hôtes va dans le même sens. Parmi les seniors qui ne le pratiquent pas, seuls 19% évoquent « des raisons de budget ». Au niveau global, cette réponse est pourtant citée par 35% des Français interrogés.

Jamais sans mon conjoint

  • Les seniors sont d’ailleurs très attirés par le tourisme rural : ils sont, avec les 45-55 ans, la tranche d’âge la mieux représentée parmi les adeptes du tourisme en gîte et en chambres d’hôtes. 62% affirment se loger au moins une fois par an dans ce type d’hébergement. Les seniors adeptes de ce tourisme vert représentent 29% du total des clients habituels des gîtes et des chambres d’hôtes.
  • Les plus âgés apprécient les séjours en couple sans enfants, encore plus que l’ensemble de la population : 76% des seniors choisissent de séjourner en gîte ou en chambre d’hôtes avec leur conjoint, contre 57% pour l’échantillon tous âges confondus.

Plus de cuisine et moins de jacuzzi

  • Les doyens de l’étude “Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009” font partie des clients les plus gourmands. Alors qu’en moyenne 53% des Français interrogés considèrent la cuisine gastronomique un critère important, cette proportion atteint 60% chez les plus de 55 ans.
  • En revanche, ni le design ni les services de bien-être (piscine, spa, jacuzzi) ne semblent être leur priorité. Seuls 5% d’entre eux considèrent le design et la décoration « très importants », contre plus de 13% en moyenne. Quant aux services de bien-être, ils sont jugés « très » ou « assez importants » par 22% seulement des seniors, contre 34% pour l’ensemble des sondés.

À propos du sondage

Les informations contenues dans le Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France ainsi que l’étude complète peuvent être diffusées librement. Nous vous serions néanmoins très reconnaissants d’attribuer l’étude à Toprural et d’inclure un lien actif vers http://fr.toprural.com.

Les femmes organisent seules leurs voyages de vacances

En lisant de près les conclusions de l’étude “Profil du touriste en gîte 2009” menée par Toprural et l’institut Sondea, nous nous sommes rendu compte que le touriste en gîte était avant tout… une touriste ! Nous avons alors approfondi l’analyse des résultats féminins de cette étude à laquelle ont répondu 4.743 personnes, dont 1.223 en France. Principal enseignement : les voyages sont avant tout la responsabilité des femmes.  On y apprend aussi que les voyageuses sont plus économes, plus sensibles aux photos ou encore… moins gourmandes !

'Standing Tall' par bbaltimorePhoto : CC bbaltimore via Flickr

Les plus indépendantes

  • À la question « Habituellement, qui se charge d’organiser le voyage pour vos vacances ? », 58% des femmes répondent « moi », alors que seulement 33% disent le préparer de manière concertée avec leur conjoint. À l’inverse, l’organisation à deux est la réponse préférée de 46% des hommes, qui ne sont que 38% à s’occuper seuls de la préparation des vacances.
  • De plus, l’indépendance des femmes dans la planification du séjour est une caractéristique française. À la même question, les réponses sont bien plus équilibrées en Espagne et en Italie : 47% en Espagne et à 48% en Italie.

Les moins dépensières

  • En moyenne, les voyageuses dépensent 18% de moins que les voyageurs masculins lors de leur séjour en gîte ou en chambre d’hôtes. Le budget global pour un week-end à la campagne est estimé à 139 euros par les femmes, contre 164 euros par les hommes, soit 25 euros d’écart. Quant au budget consacré à l’hébergement, il est respectivement de 75 et 89 euros.
  • Il faut dire que les Françaises sont bien plus sensibles que les Français aux conséquences de la crise économique. À la question « Diriez-vous que la crise a affecté vos vacances cet été ? », 62% des femmes répondent oui, contre 49% des hommes. Pour répondre aux difficultés économiques, les femmes qui ont modifié leurs habitudes sont parties moins longtemps (31%), moins loin (27%) ou ont réduit leurs loisirs (16%).

Deux tiers des touristes en gîte sont des femmes

Si l’on dresse le portrait robot du touriste en gîte et en chambre d’hôtes, on s’aperçoit que le profil type correspond à une femme (66 %), de plus de 45 ans (62 %), utilisatrice d’internet, vivant dans une ville de moins de 50.000 habitants.

Les vacances les plus longues

Les femmes se différencient aussi des hommes par la durée et la fréquence de leurs séjours. Les vacancières ne partent en moyenne que 3,7 fois par an, contre 5 pour les hommes. Ce déficit est en partie comblé par la durée du séjour, légèrement supérieure pour elles (6,2 jours par séjour en moyenne) que pour eux (6 jours). Il faut dire que les femmes ont une vraie préférence pour les vacances d’été (57% sont parties à cette occasion), un choix plus marqué encore que pour les hommes (50%).

Le choc des photos

  • Enfin, hommes et femmes ne sont pas sensibles aux mêmes critères lorsqu’ils réservent leur hébergement. À la question « Quelles sont les informations qui influencent le plus votre décision? », les femmes citent les photos à plus de 78%, contre 64% pour les hommes.
  • Les femmes apparaissent aussi moins gourmandes que leurs compagnons masculins : seules 9% jugent la cuisine gastronomique un critère très important, contre 17% des hommes, presque le double.  Les voyageuses privilégient davantage la propreté (76% d’entre elles jugent que c’est un critère très important, contre 69% des hommes) ou encore l’équipement (18% contre 10%).

À propos du sondage

Les informations contenues dans le Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France ainsi que l’étude complète peuvent être diffusées librement. Nous vous serions néanmoins très reconnaissants d’attribuer l’étude à Toprural et d’inclure un lien actif vers http://fr.toprural.com.

Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France

Toprural publie les résultats de l’étude “Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France”. À travers 1 223 enquêtes approfondies menées en collaboration avec l’institut de sondage Sondea, Toprural analyse pour la première fois les habitudes de consommation du tourisme vert en France et dresse un portrait robot de l’adepte des gîtes et chambres d’hôtes.

profiltouristegite445

L’effet de la crise : on part moins cher mais on part quand même

Le “Profil du touriste en gîte 2009” révèle que 57% des Français ont modifié leurs habitudes de vacances en raison de la crise. Ceux qui ont modifié leurs habitudes sont partis moins loin (31 %), ont réduit leurs dépenses annexes (27 %) ou sont partis moins longtemps (17 %). Voir le graphique

Portrait robot du touriste en gîte

Le touriste en gîte (60 % de l’échantillon de sondés) est une femme (66 %), de plus de 45 ans (62 %), utilisatrice d’internet, vivant dans une ville de moins de 50 000 habitants. Voir le graphique

Comment pratique-t-il le tourisme vert ?

  • Le tourisme en gîte se pratique essentiellement pendant les vacances d’été (55 %). Voir le graphique
  • La majorité des touristes partent en gîte ou en chambre d’hôtes en couple (57 %) ou en famille (50 %) (plusieurs réponses possibles). Voir le graphique

Budget et critères de choix

  • Pour un week-end (2 jours et 2 nuits*), ils dépensent en moyenne 147,9 € par personne, dont 82 € par personne pour l’hébergement. Voir le graphique
  • Le budget est un aspect fondamental dans la planification des vacances : 57 % considèrent que c’est un facteur de choix très important. Voir le graphique

Recherche sur Internet

  • Internet est le moyen le plus utilisé pour trouver une location ou une chambre à la campagne (91 % des touristes en gîte et chambre d’hôtes), suivie des recommandations d’amis ou de proches (26 %) et des offices de tourisme (18 %). Voir le graphique
  • Lorsqu’ils cherchent leur hébergement, ils se fient avant tout aux photos (73 %) et aux caractéristiques de l’hébergement (69 %) puis au site web (56 %). Les commentaires et avis des autres internautes les influencent plus dans leur prise de décision que les recommandations de leurs proches. Voir le graphique

À propos du sondage

Les informations contenues dans le Profil du touriste en gîte et chambre d’hôtes 2009 – France ainsi que l’étude complète peuvent être diffusées librement. Nous vous serions néanmoins très reconnaissants d’attribuer l’étude à Toprural et d’inclure un lien vers http://fr.toprural.com.

* Actualisation au 25/11/2009